LES PETITES NOUVELLES DU SIAM - JANVIER 2020

SOMMAIRE

Le 21 Novembre à 6h50, un tremblement de terre secoue le nord du pays

Baisse des températures dans le nord-est…sortez les doudounes !

Un cerf meurt dans un parc national après l’ingestion de déchets plastiques

Le coronavirus en bref

La vidéo du jour : un repas « jungle » à Khao Sok

-------------------------

UN TREMBLEMENT DE TERRE SECOUE LE NORD DE LA THAÏLANDE

Le 21 Novembre à 6h50 un violent séisme de magnitude 6,4 sur l’échelle de Richter a secoué le nord ouest et le Laos voisin.

Plusieurs dizaines de répliques ont été ressenties dans les heures et les jours suivants.

Aune victime et aucun dégât majeur n’a été déploré mais les autorités procèdent à des vérifications.

Le séisme a été ressenti jusqu’à Bangkok à 600kms.

La région se situe sur des failles sismiques secondaires et est fréquemment l’objet de séisme sans qu’il y ait eu jusqu’à ce jour de victimes ou de gros dégâts.

Le Gouvernement demande néanmoins de construire en respectant des normes adaptées notamment pour les édifices publics ou les immeubles.

La question du risque est souvent posée par nos lecteurs et cette préoccupation est légitime.

On ne peut pas nier que celui-ci existe mais il faut raison garder et se dire que celui-ci, à la vue des études et de la surveillance effectuées n’est pas plus grand qu’en Alsace ou sur la côte d’Azur et même certainement moindre.

Donc pas d’inquiétude et vous pouvez continuer à visiter sereinement cette magnifique région…

BAISSE DES TEMPÉRATURES DANS LE NORD EST…

Effectivement on peut sourire car la Thaïlande n’est pas un pays froid…bien sûr.

Néanmoins, et c’est comme ça chaque année en décembre et janvier, il y a ainsi une vague de froid.

Certes rien de comparable avec la France en cette saison puisque l’on relève des minima entre 10 et 15°c et des maxima entre 25 et 34°c avec en montagne des températures descendant jusqu’à 0°c et du givre !

Le phénomène est courant et principalement dû à une zone anticyclonique venant du nord.

Cette baisse des températures est désagréable si l’on est résident car les maisons ne sont pas équipées de chauffage (pas plus que les voitures d’ailleurs) et les salles de bains sont la plupart du temps avec des murs ajourés pour ventiler.

Prendre sa douche avec de l’air à 10°c qui souffle par les trous de ventilation n’est pas d’un grand confort…

Pas de problèmes pour les hôtels qui sont plus standards européens et donc les touristes n’ont pas ce problème, au contraire, les ballades sont plus agréables qu’avec 40°c…

C’est drôle néanmoins de voir les supermarchés soudainement sortir des étalages complets de doudoune de toute sorte…Qui le croirait en Thaïlande…

UN CERF MEURT DANS UN PARC NATIONAL EN THAÏLANDE APRES L’INGESTION DE DÉCHETS

Encore une victime de la saleté et de la bêtise humaine…

Nous nous étions déjà fait l’écho du triste sort des tortues marines dans un article précédent et voici maintenant que le fléau touche des animaux terrestres.

L’autopsie pratiqué sur ce bel animal de 10 ans et 200 Kgs a révélée que sont estomac contenait 7 Kg de déchets.

La plus part de ceux-ci sont des plastiques (emballages alimentaires, sacs…) mais aussi des sous vêtements et autres déchets divers que l’animal a pris pour de la nourriture.

Ces déchets sont bien évidemment jetés dans la nature par des personnes peu scrupuleuses, d’autant plus que ce cerf était dans un parc National où l’on pourrait penser que ceux qui le visitent sont des amoureux de la nature mais apparemment il n’en est rien malheureusement.

Depuis le 1er Janvier l’entrée de sacs plastiques et d’emballages en polystyrène est interdite dans les parcs Nationaux.

De même la grande distribution ne peut plus utiliser de sacs plastiques depuis le 1er Janvier.

C’est un 1er pas, pourvu que ça continue et surtout que ce soit généralisé.

LE CORONAVIRUS EN BREF

On ne va pas refaire ici un cours sur le coronavirus mais simplement un point sur la situation.

Le coronavirus est le virus responsables de nombreux troubles respiratoires notamment allant du simple rhume jusqu’au SRAS.

Aujourd’hui le coronavirus apparu en Chine le 31 Décembre dernier est classé comme sévère mais n’est pas une nouveauté, nous avons par le passé eut à faire à divers coronavirus dont le SRAS.

Ce virus, si il touche des personnes fragiles ou plus particulièrement exposées à des complications (personnes âgées fragiles, personnes atteintes de troubles respiratoires, cardiaques ou cardio respiratoires, nouveaux nés…) peut effectivement être mortel au même titre que la grippe.

La contamination se fait d’homme à homme par les projections salivaires lors de la tous ou de l’expression orale à moins d’un mètre.

L’évolution de la contamination :

Elle est difficile à prévoir mais ce que l’on peut dire est que les mesures de quarantaines de la zone de Wuhan et sa province permettront certainement de ne pas propager la maladie aussi vite que si aucune mesure n’avait été prise.

Les informations divergent tant les différents médias portent à la connaissance du public des informations que l’on peut qualifier de fake news et qui ne font qu’amplifier le sentiment de panique à mon sens injustifié au moins à l’heure où je vous parle.

Voyager le moins possible de et vers la Chine est effectivement la solution et relève du bon sens.

Néanmoins on ne peut effectivement pas écarter le fait que la contamination inter humaine est réelle et se fera de toute façon, reste à en quantifier l’ampleur dans le temps ce que à mon avis personne ne peut prédire à ce jour sans s’exposer à des incertitudes liées à de nombreux paramètres.

La conduite à tenir :

Elle est pour le moment très simple : se laver les mains fréquemment et/ou utiliser un gel hydro alcoolique.

Le port du masque en qualité de préservation pour ne pas attraper la maladie est totalement inutile (juste utile pour ceux qui l’ont déjà pour ne pas la transmettre mais en générale quand ils le savent ils ne sont plus en promenade dans la rue…)

Relativisons l’impact :

31 jours après l’apparition du virus déclaré le 31 Décembre nous en sommes à 9776 cas et 213 morts en Chine et quelques cas isolés à travers le monde sans d’ailleurs à aujourd’hui aucun décès en dehors de la Chine.

Certes la situation peut et va certainement évoluer mais il faut quantifier par rapport à la grippe que nous connaissons en France.

Pour rappel en 2019, dans la période où a sévit la grippe c’est-à-dire de décembre à avril il y a eu environ en France 8000 morts soit environ 50 par jour (entre 290,000 et 650,000 morts de la grippe dans le monde chaque année selon l’OMS).

A rappeler aussi que ce chiffre doit être considéré en sachant que nombre de français se font vacciner donc l’impact de la grippe s’en trouve encore grandement augmenté.

On est donc en présence aujourd’hui d’un virus beaucoup moins virulent que la grippe que nous connaissons chaque année.

Je ne dis pas qu’il faille minimiser le risque ou ignorer une prochaine évolution mais simplement raison garder et ne pas considérer que l’on est en présence d’un phénomène bactériologique qui puisse comme la grippe espagnole de 1918 provoquer 30 millions de morts dans le monde (plus que la guerre de 14-18 elle-même qui provoqua environ 20 millions de morts)..

L’attitude des autorités :

Globalement les autorités de tous les pays (ou presque) sont responsables et solidaires.

Pour ne parler que de la Thaïlande, les autorités sanitaires tout comme l’Ambassade de France (et l’OMS) ne déconseille aucunement les voyages dans le pays mais invitent simplement les voyageurs à adopter une attitude responsable en respectant les règles qui se limitent à éviter les marchés où l’on trouve des animaux morts ou vivants et à se laver fréquemment les mains.

Si le risque était majeur on peut penser que l’attitude serait beaucoup plus directive et radicale ce qui n’est pas le cas.

L’attitude et le rôle des médias :

On touche là un point sensible.

Entre la liberté de la presse, richesse de nos démocraties et fake news & informations à sensation pour faire vendre du papier il faut vraiment faire le tri.

Il est vrai qu’actuellement, l’actualité ce que je lis dans médias, est relativement pauvre… Les gilets jaunes sont plus ou moins inexistants sur les ronds points français, les manifestations contre la réforme des retraites s’essoufflent, la guerre économique entre la Chine et les Etats Unis est au point mort pour cause de coronavirus, la Corée du nord est silencieuse, le procès Tapie et le procès du cardinal Barbarin tout le monde s’en fiche…et j’en oublie…donc le coronavirus tombe à pic pour vendre du papier.

Aujourd’hui les dirigeants et autorités de tous pays en sont à regarder l’attitude des médias et des réseaux sociaux pour poser, à posteriori, leurs actions et agir en conséquence de ce qu’elles trouvent de moins risqué pour ne pas ensuite à rendre compte d’une omission ou d’une erreur.

A mon sens, et justement, l’erreur vient de ne pas considérer la possibilité (oubliée) d’être réaliste et distiller, au risque d’aller à l’encontre de la masse des médias et des réseaux sociaux, de vraies informations et des bulletins qui tiennent compte de la réalité vraie…

Quelques chiffres :

La grippe en 5 mois en France : 8000 morts (environ 50 par jour). Déjà 22 morts de la grippe en France depuis le 1er Janvier…

Le coronavirus chinois (actuel) : 213 morts en 1 mois soit plus ou moins 6 à 7 par jour sur la Chine et un pays de 1,4 milliards d’habitants.

Certes le chiffre peut (et va) évoluer mais avant que l’on soit à 8000 morts le chemin est encore long.

Les acteurs :

Il ne faut pas non plus oublier les acteurs qui tirent partie (comme toujours) de ce genre de phénomène.

-Les marchands de masques :

On sait et c’est scientifiquement prouvé que le masque est totalement inefficace pour se protéger mais les marchands de masques s’en donnent à cœur joie…

Les Américains qui, outre le fait qu’ils espèrent trouver un vaccin avant tout le monde, se réjouissent de la chute vertigineuse des

bourses d’Asie du Sud Est et notamment la Thaïlande qu’ils avaient très récemment menacé de sanctions si la monnaie restait forte.

L’impact sur le tourisme en Thaïlande :

Cet impact est très important car il représente entre 12 et 15% du PIB.

Concernant le pays l’impact sera important car l’interdiction des voyages organisées depuis la Chine vers la Thaïlande aura c’est certain un effet réel sur les rentrées de devises.

Concernant les agences de voyage en Thaïlande je suis assez réservé et je pense que l’impact sera moindre voir nul. Pourquoi ?

Parce que une fois le phénomène passé (entre 3 à 6 mois on sera revenu à la normale et le virus aura disparu) il y aura un phénomène rebond et les réservations qui ne se seront pas faites se trouveront soudainement démultipliées (je peux me tromper mais les différents épisodes du passé se sont traduits ainsi) car la Thaïlande n’a pas perdu de son attrait et autant l’effet panique sur le moment est important, autant on oublie vite…

L’impact sur le cours du baths :

Il est aujourd’hui réel avec une chute vertigineuse.

On ne peut pas réellement s’en réjouir car ce serait se réjouir du malheur de nos voisins chinois qui vivent une situation dramatique, tant au niveau humain qu’économique.

Si le bath devait, une fois la crise passée, resté à une valeur basse (au moins la valeur actuelle) ce serait effectivement une bonne chose mais je pense que la nature et la réalité vont reprendre leurs droits et que le bath retrouvera sa valeur réelle par rapport aux réalités des marchés, la situation actuelle ne reflètant pas la réalité dans une période de crise exceptionnelle.

Conclusion :

Restez vigilant mais restez objectif et considérez que vous n’êtes, à aujourd’hui, pas plus en sécurité dans un endroit du monde plutôt qu’un autre et que rien ne justifie de ne pas voyager au pays du sourire à l’heure où je vous parle…

LA VIDEO DU JOUR : "REPAS JUNGLE" A KHAO SOK...

Pour vous faire envie de venir et parler de quelque chose du plus gai… Une vidéo sur une expérience fantastique avec un « repas jungle » à KHAO SOK…

Cliquez juste sur le lien ci-dessous :

https://youtu.be/In0DzeSvCMo

CONTACTEZ NOUS

N'OUBLIEZ PAS DE COCHER LA CASE "Publier également sur Facebook" après votre commentaire

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Google+ Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
compte twitter de siam-holidays.com
page facebook de siam-holidays.com

SIAM HOLIDAYS

227 Moo 8 Changsawang
Nongkomkho tambon
NONGKHAÏ 43000
Thailand

Tel Thaïlande: +66 890 966 052 (jusqu'à 13h heure Française)

Tel France: +33 188 321 504 (jusqu'à 13h heure Française)

Mail: info@siam-holidays.com

Site: www.siam-holidays.com

LICENCE D'AGENCE DE VOYAGE T.A.T : 51/00801

N° T.V.A (V.A.T Number) : 3 4301 00099 22 1

petit fûté 2020
chaine youtube de siam-holidays.com
compte pinterest de siam-holidays.com
tripadvisor.JPG
marie claire.jpg

Police d'assurance n° / Insurance police nb :

BK-TAG-8423122 (MITTARE INSURANCE BANGKOK)

© 2017 by Siam-Holidays.com