conseils voyage thailande - SIAM-HOLIDAYS.COM

CIRCUIT 15 JOURS - COMBINE THAÏLANDE ET LAOS

DECOUVERTE, CULTURE ET RENCONTRES

CIRCUIT COMBINE THAÏLANDE & LAOS A LA DECOUVERTE DES CULTURES

Ce circuit spécialement conçu pour une découverte combinée de la Thaïlande et du Laos vous permet de voir les incontournables de Bangkok, Ayutthaya, Sukhotai, Kanchanaburi puis Chiang Mai, la rose du nord et enfin Luang Prabang au Laos que vous rejoindrez avec une croisière de 2 jours sur le Mékong.

Petit groupe de 8 personnes maximum dans une ambiance familiale pour vivre une belle aventure humaine avec nous.

IMPORTANT :

Quand nous parlons de groupe de 8 personnes cela ne veut pas dire que vous êtes tenu de faire votre voyage au sein d’un groupe.

Les excursions et visites proposées le sont uniquement pour votre confort et afin de vous montrer ce qu’il y a de plus beau.

Vous êtes libre si vous le souhaitez de ne pas faire une excursion mais faire ce qui vous plait même ci celle-ci est incluse dans le programme.

Il en est de même pour les repas où vous êtes libre de déjeuner et dîner où vous le souhaitez et avec qui vous voulez ou avec nous. 

Notre assistance est totale mais sait rester discrète en dehors des excursions où notre présence doit s’entendre comme celle d’un guide.

A votre arrivée chacun recevra un téléphone portable avec un crédit vous permettant à la fois de nous joindre à tout moment ou/et joindre votre conjoint(e) ou ami(e) si nécessaire et sans limite.

Jour 1

Nous vous attendrons à l’aéroport de Bangkok.

Vous n’avez aucun souci à vous faire, l’aéroport est simple et une fois que vous sortez vous êtes automatiquement canalisé sur la porte 3 où tout le monde attend les arrivants. Nous aurons une pancarte avec l’indication « SIAM HOLIDAYS », aucune chance de ne pas se trouver et au cas improbable où cela arrive il suffit d’appeler à ce numéro : +66 934 574 226

 

En principe la plupart des vols arrivent tôt le matin.

Quand nous avons l’ensemble du groupe auprès de nous, nous allons prendre notre van pour aller à notre hôtel.

L’hôtel se situe dans un des quartiers les plus prisés de Bangkok.

D’un bon confort il a la particularité d’être assez proche de toutes les visites prévues au programme.

Dîner à l’hôtel ou à proximité.

Matinée libre pour s'installer à l'hôtel. Vers midi nous partirons déjeuner vers le Grand Palais que nous irons visiter en début d'après-midi ainsi que le et le Wat Phra Kaeo (temple du Buddha d’émeraude), le Wat Pho et le wat Arun.​

Probablement le monument le plus visité de la Thaïlande, le grand palais de Bangkok est l'endroit où chaque visiteur doit faire une visite au moins une fois dans sa vie. La construction du grand palais a débuté en 1782 sous le règne du roi Rama Ier, le fondateur de la dynastie Chakri, pour devenir une résidence royale, et il a été le plus grand symbole architectural de la Thaïlande depuis. Le grand palais a servi de résidence royale importante jusqu'en 1925 et est maintenant utilisé à des fins cérémonielles seulement.

Le grand palais est divisé en trois zones principales: la cour extérieure, la maison aux bureaux royaux, les bâtiments publics et le temple du Bouddha émeraude; la Cour moyenne, où sont les bâtiments résidentiels et d'état les plus importants; et la cour intérieure, qui est exclusivement réservée au roi, à sa reine et à ses consorts.

L'attraction principale de la cour extérieure est le temple du Bouddha d’émeraude, la résidence de la sculpture bouddhiste la plus sacrée de la Thaïlande: Phra Kaeo Morakot (le Bouddha d'émeraude), qui a été sculpté à partir de jade vert de grande pûreté, situé au milieu de sculptures dorées et ornements et fresques de la salle d'ordination principale.

Située au centre de la Cour moyenne est la salle du trône de Chakri-Mahaprasat qui a été ordonnée par le roi Rama V pour devenir sa résidence et une grande salle du trône. La construction a débuté en 1876 et achevée en 1882, révélant un style architectural exceptionnel combinant la structure européenne et les tuiles et les flèches traditionnelles de toits thaïlandais. L'intérieur montre des décorations sophistiquées inspirées de l'époque de la Renaissance européenne, ornées de portraits royaux des monarques de la dynastie Chakri. Le bâtiment ne sert désormais que pour des fonctions étatiques et des cérémonies royales.

À l'extrême droite de la Cour moyenne est Boron Phiman Mansion, qui a également été construit pendant le règne du roi Rama V dans le style néo-Renaissance pour devenir la résidence du Prince héritier. Cette architecture la plus moderne dans le complexe du Grand Palais devint plus tard la résidence occasionnelle de trois rois succédant. Le manoir n'est pas ouvert au public et sert actuellement d'hébergement officiel pour les chefs d'État visiteurs. Le Manoir de Boron Phiman fait partie du complexe du jardin de Sivalai. Le jardin était une zone de loisirs pour les femmes royales et les enfants et est maintenant utilisé pour les réceptions.

 

Situé entre Sivalai Garden et la salle du trône Chakri Mahaprasat, Maha Monthien Prasat Complex abrite la salle d'audience de Amarin Winitchai où les cérémonies royales se déroulent habituellement. Alors qu'à l'extrême gauche se situe Dusit Mahaprasat thone Hall, qui est un archétype idéal de l'architecture traditionnelle thaïlandaise.

Code vestimentaire: les visiteurs doivent s'habiller convenablement. Les vêtements suivants ne sont strictement pas autorisés :

1) shorts, mini-jupes, jupes courtes, pantalons ajustés et collants

2) Chemises et chemisiers transparents, ainsi que pantacourts.

3) chemises ou gilets sans manches

4) sandales (sans courroies de cheville ou de talon)

5) chemises à manches roulées

6) Jogging et pantalons de survêtement, coupe-vent, pantalons de sport

Les épaules doivent être couvertes

Le soir, le dîner sera dans un charmant restaurant, le « secret garden ».

La maison coloniale est charmante, les plats délicieux servis dans un jardin agréable et au calme.

Le restaurant fait salon de thé et offre d’excellents desserts.

Après le dîner et avant de rentrer à l’hôtel nous irons prendre un digestif au « vertigo bar » de l’hôtel Banyan tree (sur le chemin du retour à l’hôtel.

 

Ce bar est simplement fantastique !!

Situé en plein air au 59e et dernier étage de l’hôtel il offre une vue de nuit à 360° sur la ville de Bangkok.

L’ambiance feutrée est agréable, il n’y a pas d’entrée à payer, le verre est entre 7,5 et 10 euros mais ça vaut vraiment le détour !!

Jour 2 :

Après le petit déjeuner départ à 8h30 pour les Klongs (canaux dans Bangkok dont les bateaux bus permettent de se déplacer hors des chemins terrestres).

Ces bateaux bus sont prisés des habitants de Bangkok car ils permettent, selon l’endroit où l’on veut aller, d’aller évidemment beaucoup plus vite que par voie terrestre, les encombrements n’existant pas).

De notre embarcadère nous gagnerons la station où se trouve la maison de Jim Thompson.

Vous serez immergés dans la vie de tous les jours des habitants de Bangkok de classe très moyenne (les plus aisés prennent les taxis) et serez impressionnés de la dextérité des employés à bord chargés de collecter les billets. En effet lors du passage sous les nombreux ponts, ceux-ci marchant sur le bord du bateau à l’extérieur, doivent se baisser sous peine de se faire décapiter….

Le casque dont ils sont affublés ne leur sert pas à grand-chose mais il faut dire que les accidents sont vraiment rarissimes tant ils ont l’habitude.

Nous déjeunerons dans le quartier chinois.

Maison de Jim Thompson

Dans son écrin de verdure, assise sur la rive du canal Saen Saeb, la maison aurait sans doute disparue sans un leg laissé par un américain nommé Jim Thompson. Son élégante Enclave résidentielle, composée de six maisons thaïlandaises traditionnelles en teck, transportées d'Ayutthaya et de la communauté de Ban Krua de Bangkok, fait écho à la relation amoureuse de 30 ans de Jim Thompson avec l'art et le patrimoine culturel de l'Asie du sud-est.

Architecte de formation et collectionneur avide d'objets d'art asiatiques, les yeux perçants de Jim Thompson et son flair pour le design ont insufflé la vie à tout ce qu'il touchait. Après sa libération du service militaire en 1946, Jim Thompson a décidé de s'installer en Thaïlande, où il a consacré plus de 30 ans à la Renaissance de la soie thaïlandaise et l'a présentée aux maisons de mode les plus respectables du monde à Paris, New York, Londres et Milan.

Il en va de même pour sa maison thaïlandaise, qui n'était pas une maison ordinaire en teck mais un complexe rempli de collections incongrues d'antiquités presque un musée mais qui incarne la vie de Jim Thompson et ses passions. Un jour en 1967, alors qu‘il était à l’apogée de son succès, il a mystérieusement disparu dans la jungle malaisienne, et a ainsi commencé l'héritage de Jim Thompson...

La façade discrète de la maison s’ouvre dans un hall d'entrée décoré avec goût, lui-même une caractéristique architecturale non conventionnelle dans les maisons traditionnelles thaïlandaises et un préambule à la signature de Jim Thompson et du mélange de styles imprégnant toute la maison. Le hall d’entrée comporte un éclairage bien étudié et deux niches dans le mur affichant un Bouddha debout du 17ème siècle et une figurine en bois sculptée à la main. Au-dessus de votre tête, un lustre belge scintille au plafond, tandis que le sol est fait de carreaux de marbre italien, ponctuant les accents en bois lourd sur les murs et l'escalier intérieur.

La maison de Jim Thompson maison, une collection de bon goût d'art et d'antiquités

 

À l'étage, vous êtes accueillis par une série de décorations murales décoratives que Jim Thompson a acquises auprès de divers temples bouddhistes. Comme les peintures murales anciennes, ils racontent des histoires de la vie antérieure et actuelle du Bouddha ainsi que son cheminement spirituel vers l'accomplissement de l'illumination. De là, en allant à droite vous pouvez voir un Bouddha de grès gardant l'entrée à la cuisine thaïlandaise, qui abrite maintenant une très belle collection de porcelaines Benjarong.

 

La salle à manger est située à l'intérieur de la maison en teck du 19ème siècle que Jim Thompson a acheté à son propriétaire à Ayutthaya. Sur la table à manger, composée de deux tables de Mahjong chinois, l'ensemble de porcelaine bleue et blanche est présenté dans toute sa beauté, comme si le dîner était prêt à être servi avec Jim Thompson assis à la tête de la table, le dos aux fenêtres.

Entre les appartements privés et la salle à manger est le salon, construit à partir d’une maison âgée de 100 ans en bois que Jim Thompson a acheté à la communauté musulmane Ban Krua juste de l'autre côté du canal. Les villageois de Ban Krua étaient les premiers tisserands de la marque de soie de Jim Thompson. Jim Thompson avait l'habitude de ramer à travers le canal tous les jours, jusqu'à ce qu'il décide de construire une maison permanente ici.

 

Avec un plafond de quatre mètres de haut et un mur à parois ouvertes, le salon est une zone noble surplombant le canal de la Saen Saeb. Thompson convertit magistralement les quatre fenêtres en quatre niches, sur lesquelles il plaça quatre esprits gardiens birmans (ou «NAT») sculptés dans le bois, un cadeau du gouvernement birman.

Maître de son propre métier

pendant que vous vous promenez d'une pièce à l'autre, vous ne pouvez pas vous empêcher d'admirer l'éclectisme réfléchi de Jim Thompson et l'attention méticuleuse aux détails. Son goût sophistiqué et sa connaissance approfondie de l'art de l'Asie du sud-est brillent à travers les rares collections d'antiquités et d'art placées avec goût dans chaque pièce qui enrichissent l'ambiance générale, plutôt que de simplement montrer sa richesse.

 

Tout en respectant les traditions et les coutumes locales, il n'était pas un esclave pour eux non plus. L'escalier et les salles de bains se trouvent à l'intérieur, plutôt que l'extérieur comme vous le feriez normalement trouver dans les maisons traditionnelles thaïlandaises. Les maisons satellites, qui normalement seraient reliées par une zone ouverte, sont toutes regroupées sous un toit avec un passage couvert. Et les panneaux décoratifs des fenêtres, qui font traditionnellement face vers l'extérieur, font face à l’intérieur. L'adaptation habile de Jim Thompson du style local en fonction de son éducation occidentale avait des années d'avance sur son temps, rendant une tournure intemporelle à ce qui serait autrement étiqueté comme «classique» ou simplement «colonial».

La marque Jim Thompson

Après la mystérieuse disparition de Jim Thompson, un administrateur nommé par la Cour, qui devint 10 ans plus tard la Fondation James HW Thompson, prit la direction de sa maison et de ses biens. Aujourd'hui, la marque Jim Thompson s'étend également à un centre d'art, boutique souvenir, restaurant et café, ainsi que des installations de banquets situés dans le même voisinage. Avec une terrasse en plein air au bord du canal, le Hall Araya élégamment aménagé accueille des rassemblements de 40 à 80 personnes, qu'il s'agisse d'une fonction corporative, d'une réunion, d'un défilé de mode, d'un banquet de mariage, d'une conférence de presse, de déjeuners privés ou de dîners.

A midi nous déjeunerons dans le quartier chinois que nous visiterons ainsi que le célèbre Buddha d’or.

Le quartier chinois est vraiment particulier avec une ambiance que l’on retrouve nulle part ailleurs.

Nous déjeunerons sur place.

Le temple Wat Traïmit situé dans le quartier, abrite la plus grosse statue en or massif du monde (5,5 tonnes) et dont l’histoire est surprenante.

Nous irons dîner à Silom village.

Ce quartier n’est pas très loin de notre hôtel et est sympathique avec ses marchands d’antiquités, et ses restaurants où certains présentent un spectacle de danse Thaï.

Jour 3:

On viendra nous chercher à notre hôtel à 6h pour rejoindre le lieu de départ du bus collectif (départ du bus à 7h30) pour aller visiter Ayutthaya.

 

A moins de cent kilomètres de Bangkok, Ayutthaya est de nos jours une petite 'préfecture' de 80 000 habitants paisible. Mais à son apogée, cette ancienne capitale royale comptait 1 million d'âmes... Elle était la ville phare de toute l'Asie du sud-est à son apogée au dix-septième siècle. Les rois européens y envoyaient alors des ambassadeurs, et la ville attirait les marchands du Japon à l'Europe de l'ouest.
 Fondée en 1351, elle fut totalement détruite par les Birmans en 1767. Il nous reste de cette époque les ruines des temples, disséminés dans la ville moderne, et les témoignages laissés par les visiteurs étrangers qui la décrivaient comme d'une inoubliable splendeur, ou la comparaient à Venise par la présence de ses nombreux canaux à l'époque.

Le royaume de Siam qui s'étendait alors au-delà des frontières actuelles de la Thaïlande. Durant plus de quatre siècles, Ayutthaya fut la capitale royale. Trente trois souverains de diverses dynasties régnèrent sur ce vaste territoire, avant la chute d'Ayutthaya lors d'une des nombreuses guerres contre les Birmans, et le déplacement de la capitale à Thonburi.

Vous visiterez d'abord en chemin Bang Pa-In, le palais royal d'été. Puis le bus vous amènera jusqu'à Ayutthaya, où vous visiterez les trois temples principaux (le temple de la victoire, le temple Mahathat et le temple Srisanphet), en groupe.
Au retour, vous pourrez profiter des paysages campagnards sur un bateau confortable (visite non privée mais en groupe), croisière de 13h15 à 16h30. Le déjeuner sur le bateau est inclus.
Et en fin de journée, vous serez raccompagné jusqu'à votre hôtel à Bangkok où nous dînerons à l’hôtel ou à proximité.

Jour 4 :

Nous partirons le matin à 7h30 de l’hôtel pour aller au marché flottant. Celui-ci se trouve à 1h30 de route environ et il est préférable d’y arriver assez tôt.

 

Ce marché est impressionnant car situé au niveau d’une zone marécageuse où vivent de nombreuses familles dans des maisons souvent sur pilotis.

Pour accéder au marché nous prendrons un bateau à longue queue. Ces bateaux sont assez étroits, pourvus de banquettes à 2 place pour s’asseoir et propulsés au moyen d’une longue « queue » terminée par une hélice dont un moteur de voiture (souvent Toyota) fourni l’énergie.

La ballade est intéressante car au travers des canaux on peut voir les habitations et de nombreuses échoppes de toutes sortes.

Arrivés au marché la cohue est indescriptible dans les canaux et il faut toute la dextérité des pilotes pour s’en sortir.

Nous déjeunerons sur place puis partirons à 13h pour rejoindre Kanchanaburi où nous arriverons vers 15h30. Fin d’après midi libre.

Notre hôtel est très agréable, calme, bien équipé avec une belle piscine et un des plus appréciés des visiteurs de la région.

Le restaurant sur place avec sa terrasse sur la rivière propose une carte de très bons plats thaïlandais et occidentaux.

Jour 5:

 

A 9h nous irons visiter le pont de la rivière Kwaï, célèbre par le film tiré de faits réels.

Nous prendrons le célèbre train de la mort à 10h45 pour aller jusqu’à Nam Tok où nous déjeunerons sur place avant de revenir sur Kanchanaburi.

 

Le pont de la rivière Kwaï n'était qu'un petit bout d'un des plans les plus ambitieux de l'envahisseur japonais en Thaïlande lors de la seconde guerre mondiale : la réalisation d'une ligne de chemin de fer reliant Nong Pladuk (Thaïlande) à Thanbyuzayat en Birmanie (415 km).

 

C'est ce qu'on appelle le « chemin de fer de la mort » (death railway). Les alliés exerçaient alors un blocus maritime, une liaison terrestre était donc l'unique moyen d'avoir accès aux ressources du territoire birman et de mettre cap vers l'Inde.

 

Si la construction de la ligne a eu lieu bien plus rapidement que prévu, c'est parce que des milliers de prisonniers de guerre (les POW's en anglais) ont servi de main d'œuvre corvéable à merci.

 

Parmi eux, trente mille britanniques, le même nombre Hollandais, des Australiens, des Américains... mais également - et cela, on l'oublie trop souvent - de très nombreux asiatiques : Birmans, Malais, Thaïlandais, Indonésiens, Chinois...

 

Très peu ont survécu à l'épreuve de la construction sur des terres impaludées au possible.

Un premier pont en bois avait été construit en 1942, et un deuxième – similaire au pont de la rivière Kwaï actuel – est venu le remplacer en 1943

A 15h nous quitterons l’hôtel pour aller visiter le cimetière militaire qui est un incontournable quand on vient à Kanchanaburi.

 

Le cimetière militaire est au centre de la ville de Kanchanaburi. Il contient les restes de 6982 prisonniers de guerre alliés qui ont péri au cours de la construction du ''train de la mort''. On estime que 16000 prisonniers de guerre et 49000 travailleurs forcés ont perdu la vie lors de la construction ''du chemin de fer de la mort ''et du pont de la rivière Kwai.

 

Cet endroit qui est d'une propreté toute militaire inspire le respect et le recueillement...

Dans la continuité nous visiterons le musée « Thailand Bruna Railway Centre » qui est à côté du cimetière.

Ce musée est très intéressant et bien fait. Il retrace l’histoire sombre de cette période de la seconde guerre mondiale assez méconnue de nous autres occidentaux.

 

La vocation de ce musée est d’apprendre mais aussi de faire des recherches pour découvrir et connaitre encore mieux les détails parfois riches d’enseignement au travers de fouilles archéologiques.

Retour à l’hôtel vers 17h30 environ. Dîner à l’hôtel ou en ville.

Jour 6 :

Nous quitterons l’hôtel à 7h30 pour aller au parc d’Erawan situé à 1h30 de route au nord de Pechaburi.

 

C’est un endroit magique avec des cascades merveilleuses de pureté et de beauté.

 

On peut s’y baigner et il est recommandé de le faire pour un souvenir impérissable.

 

Nous prendrons nos bagages car nous rentrerons ensuite directement sur Bangkok vers 14h pour une arrivée vers 16h30-17h

Déjeuner sur place.

A Bangkok notre hôtel sera à proximité de l’aéroport de Don Mueang, ce qui est pratique car nous repartirons tôt le lendemain de cet aéroport.

 

Nous terminerons cette journée par un dîner buffet au restaurant de la Baiyoke tour II.

C’est le plus grand-gratte ciel de Thaïlande, surplombant la ville de Bangkok de ses 84 étages à une hauteur de 343,34 mètres (la tour Eiffel culmine à 324 m).

 

Sa construction s’acheva en 1997, mais en 1999 une antenne a été ajoutée à son sommet.

Le gratte-ciel est situé au cœur de Bangkok, au beau milieu des rues commerçantes et des lieux d’attraction. Il se trouve à quelques minutes de marche de plusieurs centres commerciaux majeurs.

 

Après le dîner, nous terminerons en haut, sur la plateforme qui tourne à 360° où la vue est époustouflante !!!

Jour 7:

Nous quitterons l’hôtel à 6h45 (ne prendre que le nécessaire pour la journée car nous revenons au même hôtel le soir) pour prendre notre vol pour Pitsanulok à 8h10.

Après 50mn de vol nous prendrons un van pour nous conduire à Sukhotai où nous arriverons vers 10h15.

 

Sukhotai est un incontournable en Thaïlande. Ce fut la 1ère capitale du Royaume du Siam et le parc historique est une merveille.

Le mieux est de louer des vélos à l’entrée du par cet faire la visite tranquillement en s’arrêtant où l’on veut.

Pour ceux qui ne sont pas amateurs de vélo on peut aussi le faire à pied ou avec le van, au choix de chacun.

 

Sukhothaï (ou Sukothaï) est la première capitale du Siam (Thaïlande) fondée en 1238 et mettant fin au règne khmer d'Angkor Wat. Sukhothaï a été inscrite en 1991 au patrimoine mondial de l'humanité.

 

Sukhothaï fut la capitale du premier royaume thaïlandais suzerain sur le bassin du fleuve Chao Phraya, à l'ouest sur la baie du Bengale et sur la péninsule entière. Ce royaume, après s'être affranchi de la tutelle khmère, parvint à préserver son indépendance de 1250 jusqu'au XVe siècle. En 1378, Sukhothaï devint tributaire de l'État d'Ayutthaya.

 

À la fin du XIIIe siècle, dans les contrées voisines, les Mongols attaquent le Viêt Nam et l'Empire Khmer et saccagent la magnifique cité birmane de Pagan (1287). Sukhotaï se déclare leur vassale et profite de la situation. Ramkhamhaeng, dit « Rama le Fort », monarque respecté pour son équité et sa sagesse, la porte à son apogée entre 1275 et 1317. L'original de sa stèle, portant les plus anciennes inscriptions en alphabet thaï, se trouve au musée de Bangkok.

 

Située à environ 450 kilomètres au nord de Bangkok, l'immense cité de Sukhothaï est aujourd'hui en ruine. Le palais en bois de ses rois a disparu. Toutefois, la ville possède encore de nombreux vestiges de temples, construits en latérite et en brique. La plupart des édifices qui ont été découverts, et pour partie relevés, se trouvent à l'intérieur d'un rempart renforcé de douves. Mais de nombreux autres bâtiments, disséminés dans les rizières environnantes, attendent d'être dégagés de l'enveloppe de terre qui les recouvre.

 

Une grande partie des objets retrouvés à Sukhothaï se trouve au musée national de Bangkok.

 

Nous partirons vers 16h pour rejoindre l’aéroport où nous prendrons notre vol à 18h55 pour une arrivée à 19h50.

Nous dînerons au restaurant de l’hôtel.

Jour 8:

Nous quitterons l’hôtel à 7h pour prendre notre vol à 8h30 pour Chiang Mai où nous arriverons à 9h30.

 

Notre hôtel  est très confortable et très bien situé au centre de la vieille ville à proximité de toutes les visites et des animations.

Nous partirons à 11h pour aller visiter le Wat Phra Lat.

Ce temple est situé à environ 20mn de la ville et présente la particularité d’être dans un environnement en forêt très beau et d’une totale tranquillité car peu connu.

 

C’est un endroit assez surprenant et une visite à vraiment faire quand on est à Chiang Mai.

Après la visite de ce temple et dans la continuité nous irons visiter le Wat Phra That Doi Suthep, temple au dessus de la montagne surplombant Chiang Mai, situé à 16km au nord ouest de la ville.

 

Le temple est situé haut dans la montagne à 1676 m d’altitude, pas très loin du sommet qui culmine à 2500 m. C’est le plus haut sommet de Thaïlande.

 

Parmi les temples sacrés de toute la Thaïlande, il est sans doute l’un des plus vénérés, des plus populaires et des plus admirés par les touristes locaux et étrangers. Chaque jour, des milliers de thaïlandais s’y rendent pour faire leur prière ou leur pèlerinage.

 

Pour l’atteindre par la route principale, les visiteurs les plus téméraires devront gravir les 309 marches qui partent du parking. C’est une belle occasion pour découvrir la beauté des nagas (serpents à tête de dragons) sur toute la longueur des escaliers, ainsi que la forêt environnante. Et pour ceux qui ne veulent pas s’infliger cette lourde tâche, un funiculaire a été récemment installé pour un voyage plus direct aux portes du temple.

 

Au sommet des marches se trouve une terrasse parsemée d’arbres à pain et remplie de petits sanctuaires, ainsi que de la légendaire statue de l’éléphant blanc qui portait, jadis, la relique de Bouddha à son lieu de repos actuel.

 

Le Wat Phra That Doi Suthep dispose de nombreux petits sanctuaires, mais le plus important et le plus sacré d’entre eux est le Chedi : un très ancien sanctuaire se trouvant au centre de la cour et entièrement plaqué or du haut de ses 24 mètres. Il contient divers objets sacrés et, à l’extrémité de chaque angle qui le compose, se trouve un Bouddha devant lequel les fidèles se recueillent.

 

Le temple possède aussi un modèle de Bouddha d’Emeraude, ainsi qu’une statue du dieu hindou Ganesh.

 

A noter qu’avant de pénétrer dans ce domaine sacré, le visiteur doit obéir à des règles vestimentaires strictes, notamment, en enlevant les chaussures et en couvrant les épaules.

 

A l’intérieur du site, on peut également voir des pagodes, différentes statues, ainsi que des cloches que les pèlerins peuvent sonner afin de leur porte chance.

 

Au-delà de la beauté des pièces qui se trouvent au temple, le sommet de ce fabuleux sanctuaire propose aux visiteurs d’admirer l’ensemble de la province de Chiang Mai car la vue y est particulièrement attrayante.

A 14h30 , de retour à Chiang Mai, nous partirons en TUK TUK (indispensable de faire du tuk tuk quand on est en Thaïlande…) pour aller visiter le temps Wat chedi Luang qui est des plus beaux temples de Chiang Mai. La majesté du lieu et le calme sont par ailleurs agréables. Facile d’accès le temple est situé en centre ville.

La visite dure entre 1 et 2h selon le temps que l’on veut y passer.

 

Nous irons ensuite visiter le temple Wat Phra Singh qui est un incontournable à Chiang Mai. Très beau temple doré à l’or fin où les moines aiment à discuter si on le veut, certains visiteurs pouvant s’initier à la méditation.

 

Nous terminerons cet après-midi par la visite du Wat Chiang Man qui est un petit temple mais très beau avec ses sculptures d’éléphants.

 

Nous rentrerons à l’hôtel vers 17h30-18h avant d’aller dîner à l’hôtel ou aux alentours.

Jour 9:

 

Nous serons pris à l’hôtel par le van de la réserve d’éléphants.

 

Nous irons dans une réserve où les éléphants ne travaillent pas, ne se prêtent pas à des jeux ou spectacles mais son simplement bien traités.

On nous prendra à 8h à notre hôtel pour gagner la réserve à 1h30 de route environ.

En chemin nous pourrons admirer de très beau paysages.

 

Arrivée sur place nous nous habillerons en habit mahout pour prendre soin des éléphants tout au long de l’après midi pour terminer avec un bain avec eux dans la rivière.

 

Durant cet après-midi, outre le fait de prendre soin des éléphants, nous prendrons aussi un bain de boue avec eux pour terminer dans la rivière donc il faudra apporter avec vous un change pour pour s’habiller après le bain et un maillot de bains bien sûr…

 

Ici on ne monte pas les éléphants car c’est pour eux une souffrance mais nous prenons simplement soin d’eux et nous jouons avec eux.

A noter que nous aurons un repas traditionnel  pour le déjeuner.

 

Si vous avez des appareils photos ou caméras nous pourrons les prendre en charge durant la baignade nous avons un sac étanche prévu pour aller dans l’eau (même si nous n’allons pas dans l’eau avec les appareils bien évidemment…)

 

C’est vraiment un moment magique et il faut savoir que les fonds récoltés par le paiement des forfaits est intégralement utilisé pour la sauvegarde et l’entretien des éléphants.

 

Nous serons de retour à l’hôtel vers 17h30 et nous dînerons à l’hôtel ou à proximité.

Jour 10:

 

Nous partirons à 8h pour nous rendre dans un village où différentes ethnies vivent en communauté.

 

Il faut savoir qu’en Thaïlande, ces ethnies sont tolérées car elles sont d’origine de différents pays, la Chine et le Myanmar notamment.

Par une volonté du Roi ces ethnies peuvent vivre en Thaïlande mais sont en fait apatrides.

Il a été proposé à certaines familles de s’installer dans ce village pour perpétuer leurs traditions et vivre selon leurs coutumes.

 

Ce n’est pas un village musée mais une communauté de multiples ethnies.

Il y a peu de touriste et ceci permet de voir comment ces différentes tribus vivent.

Il est aussi intéressant de parler avec eux, ils sont ouverts au dialogue et sont heureux de montrer le fruit de leur artisanat.

Après la visite du village nous irons visiter une très belle ferme d’orchidée.

Vous verrez ici toutes les sortes d’orchidées présentes en Thaïlande avec de surcroit une réserve de papillons qui butinent les orchidées, c’est vraiment un très beau spectacle.

 

Nous pourrons déjeuner sur place où le restaurant propose un très bon buffet.

Nous terminerons cette dernière journée de visite en nous rendant à Bo Sang.

Cette petite ville est depuis tout temps l’endroit où l’on fabrique artisanalement des ombrelles.

 

Vous verrez les artisans et tout le process de fabrication.

Si l’envie vous prend d’en ramener une, il y en a de toutes les tailles et les prix sont dérisoires par rapport au travail que cela représente…

Nous déjeunerons aux alentours de l'hôtel ou au marché de nuit selon vos envies.

Jour 11 :

Nous partirons en van privé pour Chiang Khong à 7h.

Nous ferons une première halte pour visiter une ferme de café organique dans la montage, à 90kms au nord est de Chiang Mai.

Sur place nous pourrons visiter la plantation de café et nous faire expliquer les particularités de cette culture.

 

Nous serons attendus et les seuls visiteurs (déjeuner inclus).

Après la visite nous visiterons un village ethnique de la tribu des Mu Seu qui est tout près (et où les habitants sont charmants)

En redescendant, au moment où nous gagnerons la route principale, nous ferons un arrêt au « hot spring ».

Cette zone est une zone volcanique et des sources d’eaux chaudes émergent des entrailles de la terre.

 

Vous verrez des marchandes d’œufs qui proposent de faire cuire des œufs dans la source…original….

Nous arriverons à notre hôtel à Chian Khong vers 18h.

Dîner à l'hôtel.

Jour 12:

 

Nous quitterons l'hôtel à 7h pour aller au bureau des douanes établir notre visa.

Nous rejoindrons ensuite le bateau qui nous mènera en 2 jours de croisière à Luang Prabang.

Au courant de la journée nous ferons un arrêt pour visiter un village authentique, occasion de voir comment vivent les minorités ethniques très nombreuses au Laos.

Le bateau est spécialement équipé pour garantir tout le confort et la sécurité d’une croisière sur le Mékong.
La durée moyenne pour une journée de croisière est d’environ 8H – 9H. Mesurant 34 mètres de long, le bateau est doté d’un moteur d’au minimum 200 ch.

La coque en acier renforcé garantit solidité et sécurité.
Il accueille jusqu’à 40 passagers répartis sur 10 tables au maximum. Une zone toit-ouvrant avec banquettes se trouve à l’avant du bateau. A l’arrière se trouve l’espace bar.
2 toilettes de type occidental sont à disposition également à l’arrière du bateau.
L’électricité est garantie durant tout le trajet. Voltage : 220V.
Journaux, magazines et jeux de société sont également disponibles à bord.

Repas à bord :

Il est proposé une initiation à la gastronomie lao et de ses saveurs authentiques. Poisson du Mékong servis à chaque repas. Eau, thé et café sont servis à volonté tout le long du trajet. Notre bar propose une sélection de bières, d’alcool et de boissons sans alcool.

 

D’octobre à février, pensez à ramener une veste et des vêtements chauds pendant la croisière, il peut faire très frais sur le Mékong.

Possibilité de laisser vos bagages à bord pour votre nuit à Pakbeng et de ne prendre que le minimum nécessaire pour votre escale. Evitez d’y laisser tout objet précieux, argent, la compagnie rejette toute responsabilité en cas de perte.

 

Le programme peut être modifié en raison des conditions de navigation sur le Mékong (visites).

LES GROTTES DE PAK OU

VOTRE HÔTEL A PAKBENG

Jour 13:

 

Départ de Pakbeng à 8:00 pour la seconde journée de croisière. Durant le trajet, petite escale dans un village d’une minorité ethnique où est préparé l’alcool de riz local, le lao-lao. Ce sera l’occasion pour vous de le goûter si vous le souhaiter, et de profiter du charme de ce village, de son temple et de ses artisans locaux. Le repas du midi, composé de mets traditionnels lao, est servi à bord. Arrêt aux fameuses grottes de Pak Ou et ses milliers de reliques de Buddha. Un snack local accompagné d’une boisson lao vous sera servi à bord au cours de l’après-midi.

 

Arrivée à Luang Prabang avant le coucher de soleil.

L’hôtel est confortable (WC-salle de bains avec douche, climatisation, TV, Wifi) et a la particularité d’être extrêmement bien situé pour visiter à pied l’ensemble de la ville et de ce qu’il y a à voir.

Non loin du Mékong et du marché de nuit il est à proximité de tous les bons restaurants de la ville.

Jour 14:

 

La journée débute (pour ceux qui le souhaitent) en assistant (ou en participant) à l’offrande aux moines.

100 à 200 moines descendent la rue devant l’hôtel et reçoivent les offrandes des généreux donateurs.

A signaler que pour ceux qui ne veulent pas descendre dans la rue à cette heure matinale et ont une chambre avec vue sur la rue ils verront le défilé des moines depuis leur terrasse mais néanmoins nous conseillons de descendre pour assister de plus près à cette cérémonie très particulière.

La cérémonie dure une trentaine de minutes, après quoi chacun pourra prendre son petit-déjeuner sur la terrasse en bordure de la rue pour commencer la journée. Les petits-déjeuners sont copieux et continentaux ou locaux (ou les deux). Nous partirons de l’hôtel à 8h en van pour visiter les cascades de Kuang Si Falls.

Les cascades de Kuang Si Falls sont très belles et une destination phare de la région de Luang Prabang.

Pour ceux qui veulent on peut se baigner dans les cascades où l’eau est pure et cristalline, des vestiaires en bois permettent de se changer.

En allant aux cascades nous passons devant la réserve d’ours noirs. Ils sont ici protégés dans un environnement adéquate.

Au retour des cascades nous nous arrêterons à une ferme de papillons.

Ouverte depuis quelques années seulement elle est l’œuvre d’un Hollandais passionné qui vous fera découvrir la vie de ces merveilleux insectes de leur naissance à leur mort après une courte vie de 3 semaines…

Après cela nous déjeunerons sur place avant de regagner Luang Prabang où nous arriverons vers 14h.

L’après-midi nous visiterons la ville coloniale.

Luang Prabang a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco ce qui la préserve et nous permet de voir de nombreuses traces de son passé colonial (Français) à l’époque où le Laos faisait partie de l’Indochine Française. Vous constaterez qu’au Laos beaucoup d’indications sur les panneaux sont encore écrites dans les deux langues (Laos et Français).

Outre l’architecture rappelant la présence Française, deux choses rappellent encore la France : le pain que l’on trouve partout et le sport national qu’est la pétanque avec un terrain présent dans le moindre hameau.

En visitant la ville vous aurez aussi l’occasion de voir de nombreux temples plus ou moins grands mais tous très beaux.

Nous visiterons le célèbre temple Wat Xieng Thong, un des plus beaux d’Asie (toute la visite de Luang Prabang se fait à pied car tout est à proximité de notre hôtel).

Après la visite du temple nous retournerons prendre un peu de repos à notre hôtel (pour ceux qui le souhaitent, les autres pouvant continuer à visiter la ville) avant d’aller vers 17h au bamboo bridge et le traverser pour aller de l’autre côté de ce bras du Mékong. Nous rencontrerons deux sœurs tisserandes qui travaillent dans une maisonnette pour réaliser 100% artisanalement des créations en soie.

A signaler que le bamboo bridge est démonté chaque année à la mousson pour être entièrement reconstruit à la saison sèche.

Nous irons ensuite dîner dans un restaurant situé près du marché de nuit avant d’aller visiter celui-ci (très bon endroit pour acheter des souvenirs de bonne facture et à des prix intéressants).

 

Le marché se déroule chaque soir et sur environ deux km de longueur.

Des échoppes sont de chaque côté de la rue qui est bien sûr piétonne avec de plus des étales au milieu, de quoi trouver son bonheur dans une ambiance tout à fait particulière.

 

Le marché est situé à environ 400m de notre hôtel de sorte que chacun peut rentrer quand il le souhaite.

Jour 15:

Matinée libre pour continuer la visite de la ville.

Départ à 15h30 pour l’aéroport pour prendre notre vol pour Bangkok à 17h25 – arrivée à 19h25

      (Ce circuit a la référence CI15S)

VOIR TOUS LES TARIFS DES CIRCUITS COMBINES THAILANDE & LAOS

      (Ce circuit a la référence CI15S)

VOIR TOUS LES TARIFS DES CIRCUITS COMBINES THAILANDE & LAOS

compte twitter de siam-holidays.com

SIAM HOLIDAYS

227 Moo 8 Changsawang
Nongkomkho tambon
NONGKHAÏ 43000
Thailand

Tel Thaïlande: +66 934 574 226 (6h à 15h heure Française)

Tel France: +33 188 321 504 (6h à 15h heure Française)

Mail: info@siam-holidays.com

Site: www.siam-holidays.com

LICENCE D'AGENCE DE VOYAGE T.A.T : 51/00801

N° T.V.A (V.A.T Number) : 3 4301 00099 22 1

page facebook de siam-holidays.com
compte linkedin de siam-holidays.com
chaine youtube de siam-holidays.com
compte pinterest de siam-holidays.com

© 2017 by Siam-Holidays.com

marie claire.jpg

Police d'assurance n° / Insurance police nb :

BK-TAG-8423122 (MITTARE INSURANCE BANGKOK)

400dpiLogo.png