AIRBNB ET LE DEPARTEMENT DE L’ADMINISTRATION PROVINCIALE THAÏLANDAIS ANNONCENT LEUR PARTENARIAT...


Cette exception à la Loi a été annoncée le 6 Juillet dernier avec pour but premier de développer le tourisme local.

Depuis quelques mois ont parlait beaucoup de l’illégalité AirBnb suite à la condamnation de deux particuliers qui avaient loué leur condominium pour une période inférieure à 1 mois.

Le problème était que AirBnb ne fait que mettre en relation les propriétaires et les locataires et de fait ne peut pas être poursuivi.

Donc aujourd’hui on peut, via AirBnb, louer à la journée ou à la semaine sous condition de faire une déclaration de location du logement sous l’intitulé «séjour chez l’habitant ».

A savoir que pour l’instant ne sont concerné que les maisons individuelles et non pas les condominiums (situation qui peut encore changer).

Les autorités espèrent ainsi faciliter la découverte par les touristes de la culture et le mode de vie des habitants dans les endroits les plus reculés et cachés du pays.

On peut ou non se féliciter d’une telle démarche mais à mon avis cela pose plusieurs questions et peut susciter plusieurs remarques.

1) Comme le texte ne prévoit pas de limitation territoriale il est certain que la très grande majorité des locations seront dans les plus grandes zones touristiques comme Bangkok, Phuket, Pattaya… mais pas dans les endroits les plus reculés. Le contre argument sera que justement cette exception à la Loi est faite pour développer l’hébergement dans les endroits reculés.

2) Dans les endroits dits « reculés », les petits hôtels ont du mal à survivre et donc un afflux de location chez les particuliers peut suffire à les faire disparaître. Est-ce le but ? certainement pas car nous avons besoin de l’hôtellerie, ne serait- ce que pour des groupes de personnes qui à ce moment, sans hôtellerie, n’iraient plus dans ces endroits sans offre d’hôtellerie.

3) Quelle va être la réaction des hôteliers face à cette exception à la Loi ? attendons mais il y a fort à parier que la profession ne restera pas sans voix.

4) Ne risque-t-on pas d’avoir une offre mal maîtrisée ? mal maîtrisée en terme qualitatif car les autorités n’auront jamais les moyens de vérifier tous les loueurs et mal maîtrisée en terme quantitatif puisque apparemment aucune limite n’est fixée. Si demain une offre massive vient sur le marché sans contrôle on risque des problèmes de sur offre et donc de non maîtrise des prix.

Attendons pour voir la suite car cette exception pourrait donner des idées à d’autres domaines et en tous les cas voyons comment cela va évoluer...


N'OUBLIEZ PAS DE COCHER LA CASE "Publier également sur Facebook" après votre commentaire

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Google+ Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
compte twitter de siam-holidays.com
page facebook de siam-holidays.com

SIAM HOLIDAYS

227 Moo 8 Changsawang
Nongkomkho tambon
NONGKHAÏ 43000
Thailand

Tel Thaïlande: +66 890 966 052 (jusqu'à 13h heure Française)

Tel France: +33 188 321 504 (jusqu'à 13h heure Française)

Mail: info@siam-holidays.com

Site: www.siam-holidays.com

LICENCE D'AGENCE DE VOYAGE T.A.T : 51/00801

N° T.V.A (V.A.T Number) : 3 4301 00099 22 1

petit fûté 2020
chaine youtube de siam-holidays.com
compte pinterest de siam-holidays.com
tripadvisor.JPG
marie claire.jpg

Police d'assurance n° / Insurance police nb :

BK-TAG-8423122 (MITTARE INSURANCE BANGKOK)

© 2017 by Siam-Holidays.com